Alimentation électrique des portails

Automatiser son portail revient à améliorer votre confort au quotidien. Optimiser la performance de votre portail revient à avoir une alimentation électrique disponible H24. Trois choix s’offrent à vous :

  • opter pour une alimentation en 12V ou 24V – que l’on appellera basse tension,
  • choisir une alimentation en 230V – le secteur,
  • adopter un système à alimentation solaire.

De plus il faut inclure dans ce volet la conception de l’alimentation électrique – celle du portail mais également du raccordement de l’interphone ou du visiophone. On entend par là le choix de l’emplacement des tranchées pour le passage des gaines et des câbles, le type de câble, les protections associées etc… Vous serez peut-être également intéressé par l’installation d’une gâche électrique sur votre portillon, qui nécessite également un raccordement.

Ainsi, l’alimentation électrique est un point qui a un impact important sur votre projet. L’amenée d’une gaine n’est pas chose aisée, surtout si vous devez dégrader une terrasse, un dallage pour une ou deux gaines. Nul besoin d’être un expert pour comprendre que la remise en état sera onéreuse ! Cet article va donc vous présenter les différents types d’alimentation, vous permettant de choisir en tout état de cause !

Il existe trois circuits électriques différents dans votre portail. On compte le circuit :

  • d’alimentation qui est en amont de l’armoire de commande, qui pourra être branché sur secteur ou sur du solaire,
  • de raccordement des moteurs,
  • secondaire pour l’alimentation des options comme l’interphone, le digicode etc…

Nous allons les détailler dans les prochains paragraphes.

Circuit d’alimentation

Sur secteur 230V

Il faut creuser une tranchée de 50-60 cm de profondeur et 30cm de large pour tirer une ligne électrique. Cela est nécessaire si vous souhaitez alimenter votre portail en électricité. Cette tranchée part du tableau électrique situé dans la maison et se rend jusqu’au portail. En général l’automatisme est livré avec un coffret, qui va desservir le ou les moteurs (dans le cas d’un battant par exemple).

schéma profondeur largeur tranchée arrivées

En France, le circuit d’alimentation de la maison est constitués de câbles délivrant un courant de 230V. Ces câbles sont composés de 3 fils différents :

  • le premier qui est un fil phase de couleur sombre (rouge, marron, voire noir),
  • un fil neutre, de diamètre 1.5mm² et de couleur bleue,
  • et la terre autrement nommé conducteur de protection : ce fil est d’une autre couleur, bien souvent de couleur jaune strié de vert. Le rôle de ce fil est de protéger l’utilisateur de l’électrocution en cas de dysfonctionnement de l’appareil. Si l’appareil est relié à la terre, la surcharge électrique sera dirigée vers le sol. Il est obligatoire pour tous les appareils de classe 1 d’être reliés à la terre.

cable electrique alimentation

En tête de cette ligne, il faut disposer un disjoncteur différentiel 30 mA calibré à 16A (Cf norme C15100). Généralement pour les portails, la ligne part du tableau principal de la maison et circule dans une gaine enterrée à 50-60 cm de profondeur en général, et 85 cm sous les voies de circulation. Ces profondeurs peuvent diminuer si le terrain est rocheux, du fait de la plus grande difficulté de creusement.

Il est nécessaire de protéger les câbles enterrés de la détérioration. Une des mesures de protection possible est l’installation d’un grillage avertisseur en plastique rouge. Ce grillage est installé 30cm au-dessus de la ligne électrique. Du sable doit être disposé entre le sol naturel et la ligne et entre la ligne et le grillage. Pour les passages de câbles en 12V, vous n’avez pas besoin de prendre autant de précautions.

grillage rouge electricite enterree

A l’aide d’un kit solaire

Motoriser son portail avec des kits solaires, c’est possible !  Ces kits sont cependant souvent assez cher, entre 500 et 1000€ HT. Ils permettent pourtant de se dispenser du terrassement de la tranchée d’alimentation. C’est souvent la première motivation pour adopter cette solution. Vous aurez aussi une petite économie sur les factures d’électricité. Enfin avec du solaire vous respectez plus la planète. Le portail motorisé sera donc écologique et 100% autonome.

panneau solaire kit portail

L’un des avantages principaux du moteur pour portail à alimentation solaire est son autonomie. Dans cette configuration,  aucune coupure de courant ne peut plus vous importuner, car le circuit est alimenté par une batterie qui est rechargée grâce au petit panneau photovoltaïque. Tout ceci fonctionne même lorsque le temps est mauvais. Tous ces systèmes ont une batterie qui se recharge avec le surplus d’énergie engrangé quotidiennement. Attention à bien positionner le panneau, que l’installation soit à la fois discrète et performante.

Il faudra faire attention au dimensionnement. En effet les panneaux vont délivrer de l’énergie électrique, mais pas toute la journée et de façon très variable dans l’année. L’hiver est la période la plus difficile car l’ensoleillement est moindre. De plus si vous vous absentez, il peut neiger sur votre panneau et à partir de là, aucun rayon lumineux n’atteint le panneau ! A compter de ce point vous devez compter sur votre batterie.

Il va donc falloir dimensionner les panneaux pour compenser la consommation. Ceux-ci seront dimensionnés en fonction des consommateurs : carte de contrôle, cellule, digicode etc… Et bien évidemment des moteurs  !

La batterie va devoir faire face à une durée d’autonomie hors charge. Selon la profondeur de décharge, vous risquez de détruire la batterie. De manière proportionnelle, une batterie plus importante sera plus durable, puisque le temps de décharge sera plus long.

Pour en savoir plus sur la motorisation solaire, suivez ce lien :

Circuit de raccordement des moteurs

Les installations électriques en extérieur sont soumises à des règles techniques de sécurité couvertes par la norme NF C 15-100. Les installations doivent utiliser des appareils étanches spécifiques, pour prévenir les risques liés à l’eau, aux risques de court-circuit lors des intempéries et aux fortes variations climatiques.

Le circuit moteur va être soit en 12V/24V soit en 230V. Cette option sur la tension a de nombreuses conséquences.

Circuit moteur en 230 V

En 230V, on est en présence d’une tension dangereuse en cas de contact – vous risquez une châtaigne ! Cela concerne aussi les enfants. De ce fait, le raccordement à la terre est indispensable. Et c’est un point critique.

electrocution danger 230 volts

Un défaut d’isolement intervient lorsqu’un fil sous tension – la phase – est dénudé et vient toucher la carcasse métallique de l’appareil. À ce moment il y a un danger certain d’électrocution si une personne touche l’appareil. Dans la plupart des pays, les appareils comportant une carcasse métallique doivent être reliés à la terre de l’installation, de par la réglementation. Cette conception du circuit électrique engendre un courant de défaut qui met en évidence le  problème. C’est une « terre de protection » (abréviation PE). Cette conception permet en effet le déclenchement du disjoncteur-différentiel placé sur le tableau électrique.

Mais attention ! Il peut arriver que le neutre soit relié à la terre par le fournisseur d’électricité. Cela ne remplace pas la mise à la terre locale ; sinon les défauts ne pourraient pas être décelés par le disjoncteur différentiel. La sécurité des personnes est garantie par la conception d’un circuit comprenant un disjoncteur différentiel associé à un fil de mise à la terre locale.

Circuit moteur 230V versus 12-24 V

Avec le 230V, le moteur dispose d’une tension d’alimentation et d’une énergie disponible plus grande et économique, mais en contrepartie il y a de nombreux points de vigilance à prendre en compte. Les particuliers font souvent l’impasse et la déception est au rendez-vous. Ce type de technologie est adapté pour des moteurs de type industriels, pour lesquels les services techniques prendront en charge les autres aspects de la conception technique du circuit. Chez un particulier qui se retrouve seul face à ces enjeux, le recours à la basse tension est une alternative de bon sens, garantissant un résultat plus fiable.

En tension 12-24V, vous avez un circuit qui ne présente pas de danger et ne nécessite pas de raccordement avec la terre. Mieux encore ! En entrée de carte électronique, le courant est transformé du 230V du secteur en 12V-24V du moteur. Le circuit est donc complètement isolé du monde extérieur. Le transformateur représente un cout supplémentaire, c’est une pièce en cuivre qui n’existe pas sur le circuit en 230V. Mais cette technique de construction a réellement des qualités supérieures, très adaptée à un environnement chez un particulier.

12 24 230 volts balance versus

Le meilleur choix technique qualitatif se tourne vers le moteur transformant le 230V en 12-24V. C’est une technologie un peu plus chère mais qui est plus performante, sûre et durable.

mise terre electricite protection

Le circuit secondaire

Quel câble, quel calibre et quelle spécification pour vos options filaires ?

Il est pratique de vous servir de la tranchée utilisée pour l’alimentation de votre portail. Cependant, les câbles n’ont pas toujours la même destination dans la maison. Il faut en effet parfois les tirer directement jusqu’au moniteur situé à proximité de votre porte d’entrée. Cependant  vous pouvez toujours raccorder l’interphone ou le visiophone au tableau général, puis de votre tableau rejoindre le point d’installation de la platine intérieure.

schéma alimentation portail interphone visiophone

Selon le type d’ouverture que vous souhaitez, l’intégration d’un visiophone ou d’un interphone filaire, le nombre de câbles et leurs diamètres variera. Il est important d’avoir en tête qu’il faut séparer l’alimentation de la motorisation du portail (courant fort) de l’alimentation de vos options (courant faible) dans deux gaines différentes.

Les options filaires nécessitent un câblage soit par liaison 2 fils entre le moniteur et la platine de rue soit par une liaison 4 fils. Référez-vous à la fiche produit pour le savoir !

  • Interphone : vous pouvez utiliser un câblage 2 fils de 0.8mm² (en général un câble téléphonique convient). L’enfouissement des câbles doit répondre aux normes d’installations. A titre indicatif : l’ensemble passe dans une gaine électrique de diamètre 40mm.
  • Visiophone : je vous déconseille fortement l’utilisation de câbles téléphoniques dès lors qu’une réception d’image entre en jeu. D’une part, les câbles téléphoniques possèdent une faible section et d’autre part, ils ne sont pas munis d’isolant. Cela engendre des risques de « parasites », c’est-à-dire de perturber la qualité de réception de l’image.

Si la technologie sans fil existe, il y a cependant un surcoût à prévoir.

Les pannes électriques et leurs causes

En parcourant le web et les nombreux forums, on peut constater les multiples  plaintes des utilisateurs confrontés au remplacement fréquent de la carte électronique. Ils mettent en cause  immédiatement le fabricant. Quand on sait qu’une carte électronique coûte généralement dans les 300-400 euros HT, on peut le comprendre. Mais si une carte électronique peut effectivement tomber en panne notamment dans les premiers temps d’utilisation, la répétition des pannes n’est pas normale et conduit à suspecter qu’il y a un défaut sous-jacent ! Après la mise en service de votre  portail, certaines pannes sont couvertes par la garantie constructeur.

depannage maintenance panne portail

La carte électronique

Une carte électronique qui lâche une première fois, pourquoi pas ! Mais si une deuxième panne intervient, il y a fort à craindre qu’une 3ème suive ! Le problème est donc à chercher ailleurs. Il arrive malheureusement que l’intervenant de maintenance incrimine la carte un peu trop rapidement. Il n’est peut-être pas assez qualifié pour détecter la vraie cause.  Il arrive aussi qu’il applique les directives de son entreprise : « si tu ne trouves pas la panne, tu changes la carte et tu peux plus facilement facturer le temps passé ». Il est fréquent de trouver des cartes en bon état dans les analyses de retour chez les fabricants.

carte electronique portail

L’installation électrique

Il s’agit aussi parfois d’un défaut de l’installation électrique du réseau de la maison, même si cela n’est pas toujours facile à entendre…

panne réparation electricien tableau electrique

En effet les cartes sont sensibles à la qualité du courant qu’elles reçoivent. Et quoi qu’on puisse en penser, très souvent, celui-ci n’est vraiment pas terrible dans nos habitations, même sur des installations neuves ! On ne s’en rend bien sûr pas compte au quotidien, mais si réellement on la surveillait en continu avec des appareils de mesure, on serait vraiment surpris.

Principale cause des pannes

Les pannes électriques sont courantes lors des orages, dont les épisodes ont tendance à se développer ces dernières années. Par exemple, on voit bien comment après un orage, les personnes qui sont proches des zones d’impacts sont en panne d’internet ou bien n’ont plus de télévision. L’automatisme de votre portail est en fait soumis à des stress électriques.

orage maison impact foudre panne

La foudre est une décharge électrique pouvant atteindre 100 millions de volts et 300 000 ampères d’intensité. Les dégâts sont conséquents.

Par an, on comptabilité 20 à 40 morts, 20 000 animaux foudroyés. De nombreux sinistres sont à déplorer à la suite des impacts de foudre dont 15 000 départs d’incendies. Ce sont 50 000 compteurs électriques détruits et 250 clochers d’église.

La foudre produit des effets indirects quand elle ne touche pas la structure des bâtiments. Elle produit alors des phénomènes de surtension.

  • Une surtension suite à un impact sur des lignes électrique conduit à la destruction des appareils raccordés. On parle de surtension par conduction.
  • Une surtension peut se produire à cause du rayonnement électromagnétique de la foudre. Cela induit des tensions dans les circuits électrique touchés par le rayonnement pouvant entraîner destruction ou dysfonctionnement des appareils raccordés.

Ces phénomènes induisent des remontées de courant parasites totalement incontrôlés, parfois avec des énergies importantes. Ils se font notamment par les circuits de mise à la terre. Du coup une motorisation en 230V, reliée à la terre, rend la carte électronique plus sensible aux surtensions, notamment en période d’orage.

Pour se protéger de cela, on peut opter pour des parafoudres. Ils doivent être installés en parallèle dans le circuit et associés aux systèmes de déconnexion suivant la norme NFC 15-100. Ils sont commercialisés sous diverses formes soit en termes d’installation ou de lot de vente. Ils peuvent aussi être vendus en coffret complet pré-assemblé et prêt à l’emploi. Les câbles utilisés doivent avoir une section au moins identique à la ligne protégée. Le câble de terre quant à lui doit faire au minimum la moitié du câble de protection principal.

Conclusion

Ainsi, l’alimentation électrique est un point à réellement prendre en considération en amont de l’installation d’un portail. Savoir si l’on porte son choix sur des options filaires, si on alimente son portail ou si l’on opte pour le solaire sont des questions déterminantes. Les travaux à réaliser (ou non) seront des conséquences à la décision que vous prendrez.

Laisser un commentaire