Comment choisir son artisan pour la pose de son portail ?

Comment choisir son artisan pour la pose de son portail ?

La construction de votre portail sera surement une étape déterminante dans l’embellissement de votre maison. Le portail est un élément d’agrément de la maison. Un beau portail accueille agréablement vos visiteurs. Donc pour faire une bonne première impression il faut un portail qui soit beau, bien installé, fonctionnel, bref… un portail parfait ! Et avoir un portail parfait passe par une installation parfaite. C’est pourquoi je vais vous expliquer aujourd’hui comment choisir votre artisan pour installer votre portail.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour installer son portail ?

La construction du portail est une opération complexe. En plus d’être bricoleur il faut également disposer du temps pour exécuter les travaux. Même quelqu’un qui a de bonnes capacités manuelles peut être amené à demander l’aide d’un professionnel.

Tout le monde le sait, un travail réalisé par un professionnel est un travail de qualité ! Une installation de portail ne se passe pas comme le montage d’un meuble IKEA. Et effectivement quand on regarde les compétences nécessaires à l’installation d’un portail, on comprend l’importance de faire appel à un professionnel.

Il faut être capable d’amener l’électricité jusqu’au portail (si celui-ci est automatisé) et de se faire maçon. A titre d’exemple pour la réalisation du seuil et des piliers en béton, qui sont des points déterminants sur la tenue du portail dans le temps, il vaut peut-être mieux faire appel à un artisan qui fournira un travail de qualité.

De plus, un professionnel pourra vous conseiller sur la manière de procéder, c’est pour lui une obligation légale. Il peut par exemple vous guider sur les possibilités d’aménagement, et sur la manière d’entretenir votre portail.

Le dernier point important est la garantie et l’assurance. Un artisan vous garantit la durée dans le temps de son installation. Il peut inclure dans son devis la maintenance de votre portail et le remplacement des pièces défectueuses.

Il est donc intéressant de faire appel à un ouvrier pour construire un bon portail et avoir un résultat à la hauteur de vos espérances, mais encore faut-il savoir choisir le bon artisan. Cela coutera un peu plus cher. Mais un bon investissement, c’est une portail qui fonctionne et qui dure. On vous explique tout dans cet article.

Ne pas sous-estimer le bouche-à-oreille

Je ne vous apprends rien en vous disant que le bouche-à-oreille est sûrement l’outil le plus puissant que vous ayez à votre disposition. Quand vous cherchez un artisan, quels que soient les travaux envisagés, demandez à votre entourage s’ils en connaissent un qui est qualifié. Quand on veut faire des travaux, il n’y a pas de meilleurs prescripteurs que le bouche-à-oreille.

La personne qui vous recommandera un artisan n’a rien à gagner, elle n’est pas rémunérée pour avoir fait de la publicité à cet artisan. Le seul bénéfice qu’elle peut en tirer est votre satisfaction personnelle. Votre proche vous fera part de sa propre expérience avec cet artisan que ce soit en positif ou en négatif. De cette façon vous saurez si vous pouvez faire confiance ou non à l’artisan en question.

Parfois, le témoignage peut mentionner le fait que son artisan avait fait une erreur lors des travaux mais qu’il a su la corriger ou alors qu’il lui a fait un geste commercial pour compenser. Ce genre d’éléments vous permet de savoir si l’artisan est capable de réagir positivement s’il fait une erreur. Parce que, c’est triste à dire, mais il arrive que des artisans fassent une (ou plusieurs) erreur(s) et qu’il n’y ait aucun suivi derrière, aucun Service Après-Vente.

Faites donc confiance à vos proches, c’est la source la plus fiable que vous pouvez avoir.

Choisissez une entreprise légitime

Elle doit être immatriculée au répertoire des métiers. Sans cela, les artisans de l’entreprise ne sont pas reconnus par l’Etat. Vous pouvez retrouver cette immatriculation sur les devis et les cartes de visites de l’entreprise. Vérifiez bien que cette entreprise ait un numéro dans le SIRET. Si l’artisan est autoentrepreneur il doit également disposer de ce SIRET (son numéro d’immatriculation au répertoire des métiers est nécessaire seulement s’il cette activité lui procure l’essentiel de ses revenus).

Quand je dis légitime, je parle bien sûr du niveau légal mais aussi d’un point de vue notoriété. Sur ce point vous pouvez prendre en compte les efforts que l’entreprise déploie pour se faire valoir. Publicité sur le web ou dans les journaux. Leur réputation grimpe doucement, mais est vite affectée par une mauvaise affaire qui nuirait à son image. Au bout du compte, une entreprise ayant pignon sur rue sera disposée à régler vos difficultés plutôt que de risquer de gâcher les investissements d’image qu’elle a consentis.

Donc au niveau de la notoriété, le bouche-à-oreille et la publicité jouent un rôle important comme je vous l’ai expliqué juste avant.

A cela s’ajoutent maintenant les réseaux sociaux. Aujourd’hui toutes les entreprises sont présentes sur les réseaux sociaux. C’est moins vrai pour les artisans autoentrepreneurs qui jouent uniquement sur le bouche-à-oreille mais ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre ces plateformes. Facebook est, à mon sens, le réseau le plus puissant en ce qui concerne l’artisanat. Alors allez voir les pages de ces entreprises/artisans et regardez les commentaires sur leurs publications, leurs avis et leurs notes. De plus en plus de personnes vont donner leur avis à propos d’une entreprise sur les réseaux sociaux. Si vous trouvez trop d’avis négatif passez votre chemin. Mais méfiez-vous tout de même des entreprises qui payent leurs clients pour qu’ils laissent des commentaires positifs.

Si l’entreprise est connue de tous (positivement) dans votre commune, sur les réseaux et qu’elle respecte toutes les conditions légales, c’est un très bon point de départ.

Une entreprise qui est présente depuis longtemps sur son secteur, qui fait de la publicité, c’est une entreprise qui est dans un cycle économique !

Elle ne vous laissera pas tomber pour une bricole, ou ne disparaitra pas avec votre chèque pour une avance de 1000 € !

Choisissez un artisan présentant les assurances obligatoires

Tout artisan est obligé de pouvoir vous présenter sur simple demande ces assurances :

  • L’assurance de responsabilité professionnelle : Elle couvre financièrement l’artisan s’il est responsable de dommages matériels, immatériels ou corporels causés à des tiers pendant son activité
  • L’assurance de responsabilité civile « occupation des locaux » : l’artisan peut être tenu pour responsable en cas de dommages causés par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux.
  • La garantie décennale : cette garantie vous couvre en cas de dommages ouvrables jusqu’à 10 ans

J’insiste bien sur le fait que l’artisan doit vous la présenter sur simple demande, s’il refuse, rappelez lui la loi qui indique qu’il y est obligé. Je dirai même que s’il refuse, ne travaillez pas avec lui, ce n’est pas quelqu’un de confiance.

Le cas des auto-entrepreneurs

Soyons clairs. Un auto-entrepreneur, c’est un particulier qui se fait payer. Il n’apporte pas les mêmes garanties qu’un artisan ou une entreprise professionnelle. C’est moins cher. Ce n’est pas la même chose. A vous de savoir si vous voulez prendre le risque. Vous avez peut-être vous-même les compétences pour encadrer le travail de e ce type de travailleur. Il ne s’agit pas de dénigrer ce type de travailleur. Parmi eux, bon nombre deviendront des artisans. Je connais personnellement des personnes qui sont passée par ce statut. Mais clairement il ne s’agit pas de la même chose et vous n’aurez pas les mêmes garanties.

Choisissez un artisan labellisé

Les labels sont des éléments qui peuvent vous permettre de juger de la qualité d’un artisan. Avec ces labels vous pouvez en savoir plus sur la manière de travailler d’un artisan. Certains d’entre eux vous procurent même des avantages au niveau juridique. Voici deux exemples de labels pouvant vous être utile de connaître :

  • Le label AB5 : Celui-ci est très connu dans le BTP, il se focus sur 5 caractéristiques précises :
    • L’artisan doit donner suite à un contact
    • L’artisan doit identifier clairement ses compétences auprès du client
    • L’artisan doit respecter les délais indiqués
    • L’artisan doit honorer toutes les clauses du devis établi
    • L’artisan doit toujours ses soucier de la satisfaction de son client
  • Le label éco-artisan : Celui-là touche plus à l’écologie et à la protection de notre belle planète terre. L’artisan possédant ce label s’engage à promouvoir une énergie propre, renouvelable et à limiter les gaspillages d’énergie. Si vous travaillez avec un éco-artisan vous bénéficiant de l’assurance éco-responsabilité de celui-ci

Toutefois faites attention, certains artisans vont vous aligner dans une tirade qui ne finit jamais tous les labels qu’ils possèdent. Renseignez-vous sur tous ces labels, il y en aura surement un bon nombre d’entre eux qui ne veulent concrètement rien dire.

Renseignez-vous sur la personne

Au-delà des labels, des assurances et du domaine juridique, renseignez-vous sur ce que fait concrètement la personne.

  • Demandez-lui des références

Un artisan qui n’a rien à se reprochez sera ravi de vous donner les coordonnés de ses derniers clients. Cela lui permet de prouver qu’il est compétent dans son domaine. Au contraire s’il rechigne à vous divulguer ce type d’information ou s’il vous dit que le nom de ses clients reste « confidentiel », passez votre chemin. Cela doit signifier qu’il a régulièrement des problèmes avec ses clients.

  • Visitez ses chantiers

Encore une fois, un artisan qui n’a rien à se reprocher vous laissera volontiers venir le voir travailler. Il pourra par la même occasion vous expliquer ce qu’il est en train de faire et comment ce qu’il fait pourra être adapté sur votre chantier. C’est une bonne occasion de nouer une relation de confiance entre le professionnel et le client.

Faites jouer la concurrence !

Cela peut paraître évident mais prenez contact avec plusieurs artisans et comparez les devis. Ça vous offre plusieurs avantages.

Vous pouvez déjà voir qui est le plus cher, ou qui est le plus complet. Quand vous comparez, pensez bien à comparer ce qui est comparable. Eh oui, nombreux sont ceux qui comparent des devis complètement différents.

Veillez à être crédible. Si vous consultez 10 entreprises, vos interlocuteurs ne seront pas motivés. A ce jeu vous risquez de garder un mauvais. Faites un tri en amont avant de les faire chiffrer. Expliquez ce que vous cherchez clairement. Un artisan est aussi un homme. Il sera plus enclin à s’adapter à un client dont il comprend les attentes, même s’il faut faire un effort sur le prix. Pensez bien que bon nombre d’artisan ne courent pas après le travail.

Une fois cela fait, n’ayez pas peur et faites jouer la concurrence. Mettez à l’œuvre vos talents de négociateur ! C’est la loi du marché, vous ne passerez pas pour quelqu’un de radin si vous négociez, c’est monnaie courante de nos jours. Si sur deux devis similaires, vous avez un prix différent demandez au plus cher des deux d’expliquer pourquoi il est plus cher. S’il n’est pas capable de se justifier, c’est l’occasion parfaite de lui demander un prix pour être plus avantageux que son concurrent.

Ne payez pas votre artisan, pas entièrement !

Surprenant non ? Ne payez jamais entièrement votre artisan avant que les travaux soient terminés et que vous en soyez parfaitement satisfait ! On n’est jamais à l’abri de tomber sur quelqu’un de malhonnête qui s’en va après avoir reçu votre chèque suivant la signature du devis. Personnellement je vous recommande de procéder en trois fois :

  • Une première fois à la signature du devis – souvent 30% si l’entreprise le demande, sinon au démarrage des travaux
  • Une deuxième fois lorsque les travaux sont terminés à la réception et que vous en êtes satisfait
  • Gardez une petite somme pour la garantie par exemple 5 ou 10 % que vous solderez 3 mois plus tard. Cela vous permettra de finaliser les finitions avec cette petite pression.

Pour obtenir ces conditions, prévenez à l’avance à la signature du devis

Conclusion

Vous l’aurez donc compris il faut vous renseigner un maximum sur votre artisan avant de signer son devis. Sa réputation, ses garanties légales ou professionnelles, ses labels sont tout autant d’éléments qu’il faut prendre en compte dans le choix de son artisan.

Laisser un commentaire