Je construis ma maison, que prévoir pour le portail

En France, les aménagements extérieurs d’une maison représentent en moyenne 7 à 10 % de la valeur totale de la construction. C’est donc une somme importante. Les primo-accédants disposent généralement d’un budget serré et bien souvent, les sommes à engager pour ces travaux sont repoussées à une seconde étape, afin de privilégier le confort de la maison par elle-même.

En revanche lors de l’exécution des travaux, lorsque le maçon est sur place, la tentation est grande de lui demander de couler un peu plus de béton pour préparer l’entrée et peut être la pose du portail. Ce serait bête en effet de ne pas en profiter, de même tirer une gaine qu’on laissera en attente n’engage pas à grand-chose.

Cependant l’aménagement de l’entrée demande une véritable réflexion. Afin de concevoir une entrée belle et pratique, et qui corresponde à vos attentes il faut également réfléchir à plusieurs points que nous allons vous exposer.

Premier point : La position du portail par rapport  à la voie d’accès

Exemple 1

Prenons un exemple qui présente deux cas d’école :

  • le premier cas, à gauche de l’image, montre une maison en bordure de route,
  • le second cas, à droite de l’image, montre une maison en retrait de la route.

position portail route maison

Plusieurs points sont à noter :

Les véhicules ne se présenteront pas de la même manière face au portail dans les deux cas. A gauche, les véhicules arrivent de manière oblique vers le portail. A droite, les véhicules peuvent se présenter perpendiculairement au portail. Ce petit détail va influencer la largeur de votre portail. Une largeur de passage plus importante est ainsi nécessaire dans le cas de gauche pour faciliter les manœuvres.

Si la voie est passante, le cas de droite permet au véhicule d’attendre sans gênes pour la circulation. Le conducteur peut aisément descendre de son véhicule et ouvrir son portail manuellement. Alors que le premier cas nécessitera plutôt l’installation d’un portail automatique.

Un portail battant peut être placé dans les deux cas.

Cependant, dans le respect de la réglementation, le portail devra s’ouvrir vers l’intérieur du terrain dans le cas de gauche. Il faudra donc dans ce cas suffisamment de place sur son terrain pour garer son véhicule sans pour autant gêner la fermeture du portail. Par simplicité, on optera plutôt pour un portail coulissant dans ce cas.

Dans le cas de droite, à condition que la voie d’accès appartienne au propriétaire de la maison, il est tout à fait possible d’installer un portail battant s’ouvrant sur l’extérieur préservant ainsi l’espace disponible intra-muros.

Exemple 2

Si l’on s’intéresse maintenant à la disposition du garage, on peut s’intéresser à deux nouveaux cas de figure :

  • le cas de gauche où le garage est décalé par rapport au portail,
  • le cas de droite où le garage est situé face au portail.

garage portail disposition

A gauche, des manœuvres sont nécessaires pour accéder à son garage.

Le portail battant est à proscrire en ouverture intérieure puisqu’il empêcherait l’accès vers la porte de garage.

La solution optimale dans ce cas serait l’installation d’un portail coulissant avec refoulement à gauche en vue intérieure.

Cet accès est aménageable selon vos souhaits.

Ces exemples démontrent comment la disposition de la voie de circulation et l’aménagement intérieur vont interagir avec la conception du portail et dans certains peuvent conduire à des choix techniques impératifs.

L’essentiel est d’y penser à l’avance et de ne pas vous retrouvez coincés par un choix top rapide.

Second point : aménager son entrée

Ce point est important à considérer.

Accès piéton : avec ou sans portillon ?

Lorsque vous n’avez pas de portail, l’accès piéton est libre. Une fois le portail installé, surtout s’il est motorisé, comment les piétons accéderont-ils à la maison ? Par le portail, par un portillon ? Où sera situé le portillon ? Avez-vous un chemin d’accès dans le jardin ? Par ailleurs quand on opte pour un portillon, on envisage souvent l’installation d’une ouverture à distance à l’aide d’un interphone ou d’un visiophone.

portillon installation avec sans choix

Les accessoires : où les placer ?

Ainsi, il faut également prévoir en amont l’installation des divers accessoires. Il faut choisir l’emplacement de la boîte-aux-lettres, de l’interphone, du visiophone, du digicode et du numéro de rue.

boite aux lettres numero accessoires

D’autres questions se posent également : envisagez-vous un emplacement pour les poubelles ? Ce n’est certes pas le point le plus attrayant, mais il vaut mieux y penser que subir la question à l’avenir. Avez-vous un point de rangement dans le garage ou la cave pour ces éléments, ou un emplacement à l’extérieur est nécessaire ? Comment sortez-vous les containers pour la ramasse et où les positionnez-vous ?

poubelle aménagement position

Tous ces points entrent dans les aspects à prendre en compte pour aménager votre entrée.

Troisième point : quel portail choisir ?

Pour bien choisir son portail, il faut se poser les bonnes questions.

types portail battant coulissant un deux vantaux

Si vous souhaitez gagner de la place dans votre propriété, un portail coulissant est l’idéal car il ne prendra pas de place entre la maison et le portail. C’est à condition d’avoir de la place pour le refoulement. Vous pourrez dès lors choisir une ouverture avec un seul vantail (grand refoulement côté gauche ou droite), ou avec 2 vantaux (refoulements moins important mais de chaque côté).

Dans le cas contraire, si vous n’avez pas de place pour le refoulement, vous pourrez opter pour la solution classique : le portail battant.

Pour en savoir plus sur les différences entre les portails coulissants et les portails battants, consulter notre article :

Un portail automatique présente plusieurs intérêts :

  • C’est plus classe ! Clairement un portail automatique fait toujours son petit effet,
  • C’est plus confortable. Vous n’avez plus besoin de descendre de voiture pour ouvrir sous la pluie. Chouette !
  • C’est plus sécurisant. La plupart du temps un portail manuel reste ouvert la journée. Avec de jeunes enfants, c’est rassurant de savoir que le jardin est clos !

Le choix de l’automatisme est important. En effet, installer un portail automatique nécessite de répondre aux normes de sécurité européennes (EN 13241-1).

Il est donc primordial d’avoir sur un portail motorisé deux cellules photoélectriques. Elles permettent de détecter des animaux, choses ou personne dans la zone d’ouverture du portail selon le principe de photorésistance.

cellules photoélectriques detection objet

De plus, ces portails motorisés doivent être équipés de feux clignotants qui ont pour rôle de prévenir les personnes à proximité que le portail va se mettre en route. Ils doivent également répondre aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

Ces portails doivent aussi avoir la possibilité de passer en mode manuel en cas d’accident ou de panne électrique. L’équipement d’une batterie de secours est un plus non négligeable pour ces portails automatiques. Elle n’est pas obligatoire mais permet de garantir le bon fonctionnement du portail en permanence.

L’installation électrique pour un portail automatique est réellement à prendre au sérieux et nécessitera en plus de prévoir le câblage jusqu’à la motorisation du portail. Ce sujet sera développé un peu plus loin dans l’article.

Il existe deux grands types de portail coulissants : les autoportants ou sur rail.

Le principe du portail autoportant est qu’il est suspendu grâce à un système de galets. Il ne touche ainsi pas le sol. C’est pour cette raison qu’il est souvent utilisé sur les portails pour les poids lourds,. En dehors des applications industrielles,  il convient parfaitement à des portails en aluminium dès lors que l’on adopte une esthétique soignée adaptée à une maison d’habitation. Les atouts majeurs de ces portails sont que leur installation ne nécessite pas de travaux de maçonnerie importants (pas besoin d’une longrine béton) et la présence d’éléments au sol ne peut entraver son bon fonctionnement.

Un portail coulissant sur rail quant à lui nécessite la présence d’une fondation en béton (longrine) qui sert de support à un rail de guidage. La longueur de la longrine est de deux fois la largeur de passage du portail. Un entretien est donc nécessaire et consiste à nettoyer souvent les éléments présents sur la rail : neige ou glace, épines de pin etc…

La présence ou l’absence d’un portillon est principalement dépendante de vos goûts.

A l’heure actuelle, la majorité des portails automatiques présentent la possibilité d’ajouter une ouverture piétonne sur un bouton de télécommande. Sur un coulissant « un vantail », le portail s’ouvrira sur une petite largeur. Sur un coulissant « deux vantaux » ou un portail battant, seul un seul des deux vantaux s’ouvrira. Cette fonctionnalité vous permet de palier à l’achat et à l’installation d’un portillon.

Cependant le portillon reste très pratique si vous ne souhaitez pas avoir de commande sur vous quand vous vous déplacez à pied.

Maçonnerie : les points à considérer

Quand la prévoir ?

Nous l’avons un peu abordé précédemment, la maçonnerie nécessaire à vos travaux va dépendre du portail que vous choisirez. Je vous déconseille donc fortement de réaliser votre maçonnerie avant même d’avoir porté votre choix sur le modèle du portail et le désir d’avoir un portillon ou non.

 Il n’est en effet pas rare de lire sur des forums de travaux des personnes cherchant à avoir des solutions face à des problèmes de dimensions. Ne sachant en effet pas qu’il existe des longueurs standard inter-pilier, ni que selon le type de portail cette longueur est variable, ils se retrouvent à devoir demander des devis pour des portails sur-mesure (onéreux) ou de devoir abîmer leur maçonnerie existante (pas très esthétique).

C’est le cas de chris62 sur le site forumbricolage :

« Je dois installer un portail battant, les piliers existent déjà et sont distant de 4m tout pile. Le portail […] mesure 4m aussi, la distance entre poteaux devrait être de 4.06m. Quel est le moyen de poser ce portail ? »

C’est ce type de situation qui conduit souvent à devoir adopter une fabrication sur mesure du portail avec le coût associé. De ce fait la soi-disant économie risque de vous couter cher au final.

Dimensionnements de la maçonnerie

Tout ce que vous devez savoir concernant l’espacement entre les piliers vous est donné par le fournisseur de votre futur portail. N’hésitez pas à le contacter pour lui demander des documentations en amont de vos travaux afin que votre maçonnerie soit prête dès réception du portail.

notice portail fournisseur

La longrine correspond au seuil du portail, c’est-à-dire la zone bétonnée qui sera entre vos deux piliers de maçonnerie. Les dimensions de cette longrine sera dépendante des dimensions du portail choisi et du type de portail. Elle est nécessaire pour un portail coulissant sur rail et sa longueur devra correspondre à la longueur hors tout ouvert du portail (environ 2 fois la largeur de l’ouverture) en ajoutant la longueur du pilier de maçonnerie de réception. Elle n’est pas obligatoire pour l’installation d’un portail battant, mais si celui-ci repose sur des piliers de maçonnerie, la longrine va donner une rigidité à ces piliers.

longrine beton portail coulissant rail

Pour réaliser cette longrine, il faut creuser le sol sur toute la longueur définie. La largeur de cette longrine sera équivalente à la largeur de vos futurs piliers de maçonnerie. Pensez à creuser légèrement plus large pour prévoir l’emplacement des planches de coffrages. La profondeur de cette longrine doit être minimum égale à la profondeur hors gel. Pensez qu’il est nécessaire de faire un ferraillage de votre maçonnerie.

Je vous conseille de faire appel à un maçon (si vous n’en êtes pas un vous-même) pour réaliser votre maçonnerie, en lui communiquant les plans de maçonnerie donné par votre fournisseur de portail. Prévoir dans ce cas un budget de l’ordre de 1500 à 2500€ TTC.

Le rail pour un portail coulissant sera ancré sur votre longrine à l’aide de chevilles à frapper.

portail rail longrine beton

Pensez également à faire passer vos gaines électriques avant de couler le béton si vous souhaitez automatiser vos ouvertures ou placer des options.

Que prévoir pour le câblage d’un portail automatique

Il vous sera bien moins onéreux de passer les gaines qui contiendront les câbles d’alimentation pendant que le terrain est en friche que plus tard. Selon le type d’ouverture que vous souhaitez, l’intégration d’un visiophone ou d’un interphone filaire, le nombre de gaines et leurs diamètres variera. Là encore il faut le prévoir en amont de votre projet. Il est important d’avoir en tête qu’il faut séparer l’alimentation de la motorisation du portail (courant fort) de l’alimentation de vos options (courant faible) dans deux gaines différentes.

N’hésitez donc pas à demander un plan d’implantation des gaines électriques chez votre fournisseur de portail et d’option. Il devra également vous renseigner sur les différents fils électriques dont vous aurez besoin pour la motorisation de votre portail ainsi ceux pour les options que vous souhaitez ajouter.

Veillez à installer un câblage du transformateur de la motorisation vers le tableau électrique sur un disjoncteur différentiel de 30 mA (norme NF C 15-100). Le câble d’alimentation pour le portail devra être enterré à une profondeur de minimum 50 cm (hors gel) dans une gaine orange. La section du câble est généralement de 3 x 1.5mm² pour une distance inférieure à 30 mètres et une section de 3 x 2.5mm² pour une distance supérieure.

Référez-vous tout de même aux recommandations de votre fournisseur qui sera à même de conseiller les meilleurs éléments pour le fonctionnement optimal de leur produit.

Vous pouvez également prévoir un grillage avertisseur  rouge au-dessus de la gaine, pour éviter des accidents pour des terrassements futurs.

Les options filaires nécessitent un câblage soit par liaison 2 fils entre le moniteur et la platine de rue soit par une liaison 4 fils. L’alimentation électrique du moniteur se fait soit via une prise électrique soit directement raccordé au tableau électrique. Votre platine de rue peut être raccordée à la gâche électrique de votre portillon ou directement à votre portail. Ces différentes variantes sont indiquées sur le produit que vous achetez, pensez à bien vous renseigner pour anticiper vos travaux.

alimentation electrique cable portail option interphone visiophone

Ainsi, les systèmes les plus simples se branchent à l’aide de 2 fils allant jusqu’à 4 pour les plus complexes. Je vous déconseille fortement l’utilisation de câbles téléphoniques dès lors qu’une réception d’image entre en jeu. D’une part, les câbles téléphoniques possèdent une faible section et d’autre part, ils ne sont pas munis d’isolant. Cela engendre des risques de « parasites », c’est-à-dire de perturber la qualité de réception de l’image.

Nb et section des câbles

2 x 0.6 mm² 2 x 0.9 mm² 4 x 1.5 mm²
De platine intérieure à platine extérieure
< 30 mètres < 100 mètres < 250 mètres
De platine intérieure à tableau électrique < 30 mètres < 100 mètres
De platine intérieure au portail
< 10 mètres < 20 mètres

Pour en savoir plus sur l’alimentation électrique du portail, consultez notre article sur le sujet :

Réglementation

CERFA 13703-01

Afin de faire construire un portail, aucun permis de construire n’est nécessaire. Une déclaration préalable doit cependant être remplie et remplace la déclaration de travaux depuis le 1er octobre 2007. Cette déclaration préalable est obligatoire pour les petits travaux. Ce document (CERFA 13703-01)  doit être remis à la mairie accompagné de pièces justificatives : plan de situation, plan de masse, descriptif des teintes et matériaux. Il faut compter un délai d’instruction d’un mois.

Le PLU

Il faut veiller également à consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Le propriétaire doit se plier aux règles imposées par le PLU mais également, s’il fait partie d’un lotissement ou d’une copropriété au règlement intérieur de ceux-ci. De ce fait, la hauteur, la couleur et même le matériau utilisé peuvent être règlementés.

PLU Plan Local d'Urbanisme

Etes-vous dans une AVAP ?

Pensez également à vérifier que votre propriété ne se situe pas dans une AVAP (Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine). Si vous résidez dans ce type de zone ou à proximité de sites classés, des contraintes supplémentaires sont à prendre en considération. Votre déclaration dans ce cas aura un délai d’instruction rallongé puisque votre mairie devra faire appel à un architecte des bâtiments de France.

N’hésitez donc pas à prendre conseil auprès de votre mairie, de la DDE (Direction Départementale de l’Equipement) ou des CAUE (Conseils d’Architecture de l’Urbanisme et de l’Environnement).

Normes de sécurité

Il faut savoir que votre portail motorisé est soumis à des normes de sécurités strictes. Alors, renseignez-vous sur votre produit avant l’achat !

  • La norme EN 13241-1, indique qu’un portail électrique ne doit « ni cisailler, ni pincer, ni écraser, ni pouvoir entraîner quiconque »,
  • le marquage CE doit être apposé sur le portail,
  • des feux de signalisation qui alertent sur l’ouverture et la fermeture du portail doivent être présents,
  • des cellules de détection qui permettent d’arrêter le portail si un élément est présent sur son passage,
  • un maniement manuel possible en cas de panne électrique (déverrouillage extérieur, batterie de secours).

TVA réduite pour la pose

Vous pouvez dans certaines conditions bénéficier d’une TVA réduite (passant de 20 à 10%) pour une installation réalisée par un professionnel. Renseignez-vous auprès de votre poseur !

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la réglementation du portail, consultez notre article sur le sujet :

Toutes les clôtures ne sont pas soumises à une déclaration préalable. Référez-vous à l’article R 421-12 du Code civil qui précise les types de clôtures nécessitant une déclaration préalable. Vous pouvez également vous référez au PLU de votre commune pour savoir si vous devez effectuer une déclaration préalable pour l’installation de votre clôture.

cloture cas particulier

Conclusion

Voilà un tour d’horizon des points à préparer pour la réalisation de votre portail extérieur. C’est une phase très importante de votre projet de construction. Il s’agit d’une étape à réfléchir bien en amont afin de ne pas avoir de surprises.

En définitive mon principal conseil pour préparer l’emplacement du portail  sera : “réfléchissez pour de bon avant de faire la maçonnerie”.

Bien souvent faire de la maçonnerie sans trop savoir ce que l’on installera dessus ne conduit pas à faire une économie. Laissez donc de côté le béton. Pour la gaine on peut plus facilement la déplacer ou repositionner la sortie.

Donc tirez la gaine et évitez de toucher à la maçonnerie !

 J’espère que cet article vous permettra d’y voir un peu plus clair sur l’ensemble des éléments à prendre en compte. Et surtout, si vous avez un doute, prenez contact avec un professionnel qui saura vous renseigner.

1 réflexion au sujet de « Je construis ma maison, que prévoir pour le portail »

  1. La motorisation pour portail coulissant comprend l installation d un bloc moteur en bas du portail. Pour un portail battant : 2 options sont possibles. On peut relier un moteur a un bras fixe sur chaque porte, ou bien un verin est installe au niveau des gonds. Il est egalement possible de mettre en place une motorisation de portail solaire. Celle-ci se fait a l aide d’un panneau solaire relie a une batterie. Enfin, on trouve la motorisation de portail enterree, qui signifie que le moteur de votre portail sera installe sous terre.

Laisser un commentaire