Aménager son entrée

Comment choisir l’emplacement de mon portail

Si vous possédez une maison neuve, il faut prendre soin de consulter ce qui est prévu au PLU de votre commune, pour connaitre vos options sur le site d’implantation de votre portail. Votre permis de construire indique certainement déjà une ou plusieurs entrées possibles pour accéder à votre terrain. Toutefois un accès est normalement prévu et fait partie du permis de construire accordé. Si vous avez certaine marge pour déplacer l’entrée, certains aménagements ne sont pas possibles. Donc par exemple un trottoir en bordure de votre terrain aura un bateau pour l’entrée. Vous ne pouvez pas le déplacer aisément.

questions sur aménagement portail battant

Mais la technique de l’autoportant ouvre des possibilités nouvelles pour implanter votre portail. Puisque vous pouvez choisir un portail à refoulement latéral à droite ou à gauche bien sûr, mais aussi un portail à ouverture centrale. D’ailleurs, il a l’avantage de limiter la longueur de refoulement et permet de centrer votre portail plus aisément sur votre chemin comme vous pourriez le faire avec un portail battant.

Démarches administratives

Enfin, chaque commune établit sa propre réglementation pour l’installation de clôture et de portail. Il faut vous renseigner auprès de votre mairie et voir  la réglementation en vigueur.

A ce propos, les règles de distances à respecter entre les voisins, et entre vous et la voie publique, y seront précisées. De même, le PLU peut spécifier des matériaux choisis, des couleurs et des hauteurs de clôtures et de portail. De plus en plus de communes demandent un plan ou une image représentant l’intégration du portail dans le site. Ainsi, si votre commune n’a pas de PLU, vous pouvez être dispensé de ces formalités, et n’avoir qu’une simple déclaration préalable de travaux à faire, ne nécessitant pas d’autorisation.

autorisation pour portail coulissant

La déclaration préalable de travaux est constituée d’un dossier administratif visant à vérifier que vous êtes bien en règle avec ces réglementations au niveau communal.

Autre question à aborder : Y aura-t-il un portillon en plus du portail ? Dans ce cas en effet cela représente un accès supplémentaire, qui peut servir pour les cas de coupure de courant par exemple. Par ailleurs, en cas de présence de portillon, c’est généralement vers celui-ci que se trouve l’interphone.

portillon choix emplacement portail

Puis si votre chemin d’accès est en pente ou avec un virage, ce sont des contraintes supplémentaires. Il peut être intéressant de le déplacer dans un endroit plus approprié. Le portail autoportant vous ouvre alors la possibilité de refouler en ne tenant pas compte de la pente puisque le portail est suspendu.

portail autoportant en pente