Choisir l’emplacement du portail et aménager son entrée


L’installation d’un portail ne se fait pas comme bon nous semble. Un ensemble de restrictions est imposé par la législation, mais pas que. En effet, chaque commune dispose de sa propre réglementation prenant compte des matériaux, les couleurs…
Vous retrouverez ici, toutes les informations nécessaires à prendre en considération avant de signer votre devis. 
Nous aborderons différents sujets tels que les informations générales à connaître, les démarches administratives à prévoir, les cas particuliers, l’installation d’un portillon, les notions de sécurités et l’installation d’équipement supplémentaires.

                                                                                        > Estimez votre projet <

Généralités

Maintenant que vous comprenez mieux les dimensions, on peut aborder la question de l’emplacement en connaissance de cause.
Pour les habitations existantes, ce choix est généralement imposé par un accès existant. Vous pouvez vouloir le modifier.

A l’instar des habitations neuves, il faut prendre soin de consulter les consignes émanant du permis de construire de la maison. En général un accès au terrain est prévu et fait partie du permis de construire accordé. Si vous avez certaines marges de manœuvres, vous ne pourrez pas créer, par exemple, un accès nouveau sur une voie de circulation sans nouvelles démarches administratives.

Chaque commune établit sa propre réglementation pour l’installation de clôture et de portail. Il convient de vous renseigner auprès de votre mairie pour vous informer de la réglementation en vigueur : le Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Les règles de distances à respecter entre les voisins, et entre vous et la voie publique, y seront précisées. De même, le PLU peut spécifier des matériaux choisis, des couleurs et des hauteurs de clôtures et de portail. De plus en plus de communes demandent un plan ou une image représentant l’intégration du portail dans le site. Si votre commune n’a pas de PLU, vous pouvez être dispensé de ces formalités, et n’avoir qu’une simple déclaration préalable de travaux à faire, ne nécessitant pas d’autorisation.

Démarches administratives

La déclaration préalable de travaux est constituée d’un dossier administratif visant à vérifier que votre projet respecte les règles d’urbanisme de la commune. Spécialement prévue pour des projets de faible importance, ne modifiant pas la surface d’habitation. Le dossier est à établir en deux exemplaires et valable 3 ans. Les délais d’instruction sont généralement de 1 à 2 mois à partir de la date du dépôt de votre dossier en mairie. Enfin, la déclaration est à établir au moyen du formulaire Cerfa n° 13703*06.

Pour aménager l’accès à votre terrain, il faut vous poser quelques questions simples. Comment vais-je rentrer chez moi ? La circulation sur la voie de circulation est-elle importante ? Mon accès me permet–il de rentrer ou de sortir en toute sécurité ? Ai-je une visibilité appropriée ? Faut-il prévoir un emplacement devant mon portail pour me garer en attendant que la voie de circulation se libère ? En dehors d’un accès véhicule, quels sont mes visiteurs habituels ou les utilisateurs sans véhicule ? Prévoyez-vous de laisser un véhicule en permanence derrière le portail ? Où se situeront les éventuels emplacements de vos poubelles, de la boîte aux lettres ?

Y aura-t-il un portillon en plus du portail ? Dans ce cas en effet cela représente un accès supplémentaire, qui peut servir pour les cas de coupure de courant par exemple. Par ailleurs, en cas de présence de portillon, c’est généralement vers celui-ci que se trouve l’interphone.

Également si votre chemin d’accès est en pente ou avec un virage, ce sont des contraintes supplémentaires. Il peut être intéressant de déplacer le portail dans un endroit plus approprié.

De plus, si vous souhaitez installer un portail coulissant, il y a besoin d’une distance de refoulement de 3 ou 4 mètres, il faut donc prévoir cet espace pour situer le portail.


budget portail estimationPrix du portail

Pour notre calcul dans le simulateur, nous avons retenu le prix de 1500 € pour notre portail.

Vous pourrez valider ou le modifier une fois sur le simulateur.

Portail aluminium assemblé par vissage ou par soudage ?

Il s’agit de déterminer si le soudage est préférable à l’assemblage par vissage des portails aluminium.

Déjà il y a bien des différences de conception entre les portails assemblés.

CONCEPTION DES ASSEMBLAGES DU CADRE, QUELLE ÉPAISSEUR D’ALUMINIUM ?

Pour un portail aluminium, quelle épaisseur d’aluminium choisir pour les profils?

Presque tous les fabricants proposent des épaisseurs d’aluminium allant de 1.5mm, parfois 1.2mm jusqu’à 2mm ou 2.5mm. Cette dernière tient en partie, au procédé d’extrusion de l’aluminium. Il est difficile de descendre en dessous de 1.5mm. Le fabricant d’extrusion propose souvent 2mm. Ce qui est sûr, c’est que la matière première pèse lourd dans le budget final.

Pour réaliser des profils aluminium avec moins de 2mm d’épaisseur, les extrudeurs sont amenés à réaliser l’extrusion à faible vitesse. Le profil est moins lourd et plus lent à réaliser, donc aussi moins lucratif à produire.

Donc les fabricants qui cherchent à faire des modèles économiques n’ont pas d’autres choix que de limiter les épaisseurs. Une paroi en 2mm sera plus résistante. Il y a bien sûr la résistance en traction, mais surtout la résistance aux impacts.

Or le remplissage des portails aluminium est très souvent réalisé en lambris aluminium de 1.5mm d’épais. Donc la résistance aux impacts sera moindre. L’épaisseur du profil va aussi jouer sur la résistance des liaisons emboitées. Un cadre en 2 mm d’épaisseur sera plus solide qu’un cadre en 1.5 mm.

L’épaisseur de tel ou tel profil n’est pas directement décisif mais globalement les portails de meilleure qualité pèseront plus lourds à taille égale, avec au final un prix plus élevé. C’est donc bien un élément à prendre en compte.

QUALITÉ DES EMBOÎTEMENTS

Tous les portails aluminium assemblés ne sont pas construits de la même façon. Certains sont montés avec les profils emboîtés contrairement à d’autres qui montent les profils sur la première paroi du profil.

profils de portail emboités

D’autres même possèdent un cadre dont les liaisons sont vissées avec 2 vis tandis que d’autres fabricant prévoit 4 vis de fixation. Certains prévoient des brides de repris des efforts de serrage et d’autre non.

profilés de portail emboites

Parfois, ils utilisent aussi des pièces intermédiaires. Dans le but de réduire le poids d’aluminium engagé, mais au détriment de la rigidité de l’ensemble. Pensez à la pose : plus il y a de pièces plus il y a des déplacements parasites. Toutes ces différences expliquent en grande partie les différences de coût.

QUALITÉ DU MONTAGE DU REMPLISSAGE

Dans certain cas, le fabricant prévoit un remplissage entièrement solidaire du cadre. Ceci contribue à améliorer les performances de l’assemblage, sa solidité dans le temps et sa rigidité.

C’est encore la meilleure garantie de solidité !

Dans ce type de conception, il est donc important de déterminer si le remplissage contribue ou non à la rigidité du portail.

De plus, il faut surveiller les bruits parasites qui peuvent venir de pièce vibrante lors du fonctionnement du portail et donc surveiller la bonne fixation du remplissage.

Pour les portails en aluminium assemblés par vissage, les critères mécaniques de qualité sont donc les suivants :

  • épaisseur des profils aluminium,
  • section des profils du cadre,
  • poids au m² du portail,
  • nombre de vis utilisées pour l’assemblage du cadre,
  • utilisation ou non de pièces parasites,
  • mise en place de plaques ou de rondelles de reprise des efforts de serrage,
  • liaison entre le remplissage et le cadre,
  • rigidité de l’ensemble.

Pour les portails aluminium soudés, il est fréquent que le remplissage soit soudé directement sur le cadre. La structure obtenue est alors très rigide.

C’est bien cette différence qui conduit à construire des portails autoportants soudés, alors cette conception pose souvent des difficultés pour un portail assemblé, souvent moins rigide.

qualité d'assemblage d'un portail soudé

L’avantage de la soudure est la rigidité des liaisons. Une soudure ne se défait pas, ne vibre pas, et est très rigide. Mais si les soudures sont mal réalisées, peu esthétiques ou trop poncé, cela se voit rapidement.

Finalement, tous les portails en aluminium assemblés ne se valent donc pas et ont des caractéristiques en terme de rigidité et de solidité bien différentes.

avantage de la soudure pour un portail


Cas particuliers d’installation

Cas de pente vers l’arrière

Le portail coulissant est alors tout désigné.

Si l’ouvrage maçonné est important, vous pouvez considérer la version en portail coulissant autoportant. L’ouvrage en béton sera donc ramené à sa taille minimale.

En cas de difficulté sur le refoulement vous avez la possibilité d’opter pour un portail coulissant à deux vantaux et à ouverture centrale, ou encore un portail battant ouvrant vers l’extérieur.

L’ouverture extérieure est possible à condition que les vantaux ne viennent pas empiéter sur la voie publique pendant la manœuvre. Il est également conseillé de prévoir un barrage cellules coté extérieur. Cela permettra de stopper la manœuvre du portail si un véhicule ou un visiteur est dans l’espace de manœuvre.

Plusieurs types de systèmes qui peuvent permettre une ouverture extérieure.

Cas de pente latérale

Dans ce cas de figure, le roi c’est le portail coulissant autoportant. Cette solution permet notamment de prévoir un refoulement dans la pente.

Un simple massif béton sera à réaliser.


Portillon : est-ce un bon choix ?

Pour la construction de votre portail, vous devez également prendre en compte l’accès piéton. Sera-t-il nécessaire ou non d’installer également un portillon ? L’utilité du portillon est de permettre l’accès piéton sans passer par le portail, plutôt destiné aux voitures. Il peut être installé soit de façon adjacente à votre portail, soit à distance. L’entrée de votre maison peut se faire par une petite voie pour les véhicules et vous pouvez créer un chemin d’accès piéton pour les visiteurs à pied : le facteur, les enfants rentrant de l’école, le personnel de maison…

portillon pour portail coulissant

La construction d’un accès piéton doit être mûrement réfléchie, le coût de construction du portillon étant souvent élevé. De plus, le chemin d’accès, l’aménagement de la maçonnerie et enfin le coût du portillon lui-même peut s’avérer important.

portail et portillon

Vous avez également la possibilité de mettre une gâche électrique. Ce dispositif permettra de déclencher l’ouverture du portillon à distance depuis la maison. Sans gâche électrique, le portillon est en position fermée, mais n’importe qui peut manœuvrer la poignée et rentrer. A moins de verrouiller la serrure. Mais pour permettre l’entrée à un visiteur, il faut sortir pour ouvrir. Avec la gâche électrique vous remédiez à ces inconvénients.

La solution la plus courante est d’installer un portillon pour pallier à toute mauvaise surprise. Un portillon représente un coût de l’ordre de 1000 à 1500 € pour la fourniture, la maçonnerie et la pose.

Il existe aussi des solutions de colonne de motorisation intégrant un déverrouillage intérieur/extérieur. De plus, dans ce cas le moteur est monté sur une glissière qui permet de s’adapter aux défauts de niveau de la crémaillère. Ce dispositif permet aussi la manœuvre manuelle du portail en cas de panne.

Système de déverrouillage

déverrouillage de portail coulissant portaleco

intérieur et extérieur des portails Portaleco



Sécurité

Pour un portail ayant un poids relativement important, il est nécessaire de le choisir pour qu’il soit capable de s’arrêter très rapidement face à un obstacle imprévu (chien, enfant, brouette…). Certains mécanismes sont très puissants mais ne permettent pas de détecter l’obstacle et de s’arrêter rapidement, risquant de créer de graves dommages matériels ou humains.

La sécurité d’un portail tient donc en quelques critères d’importances :

  • Les efforts que développent la motorisation : Ces efforts sont d’autant plus importants que le portail est lourd ou que son fonctionnement n’est pas équilibré : par exemple un portail coulissant en pente tend à dévaler la pente. Un portail battant avec un releveur de pente tend à se refermer tout seul. Par conséquent le portail n’est pas en position d’équilibre. Donc la motorisation devra développer d’autant plus de force pour compenser le poids.
  • Les cellules de détection : un barrage cellule, le plus souvent réalisé par des cellules photoélectriques. Celui-ci coupe ou inverse la manœuvre dès qu’un passage est détecté. Il est situé dans le passage du portail et un autre peut être déporté de 1 ou 2 m pour compléter la détection.
  • Le palpeur de sécurité : il n’est pas obligatoire. Sa fonction est toujours d’amortir le choc. Le caoutchouc peut être monté simplement : on dit alors que c’est une sécurité passive.

Démarches administratives :

De plus, il est possible de lui rajouter une cellule photoélectrique à l’intérieur du profil creux en caoutchouc. Lorsque le profil est écrasé, le faisceau est coupé et un choc est donc détecté. On dit alors que c’est un palpeur actif.

  • La carte de contrôle peut mesurer les efforts développés par le moteur. En cas de choc, l’arrêt du portail est détecté, par une mesure de vitesse du moteur ou de courant consommé par le moteur. La carte réagit alors en fonction de son programme pour limiter le choc en intensité et en durée.
  • Le feu de signalisation alerte lorsque le portail est en fonctionnement (gyrophare, lumière clignotante…) de manière à minimiser les risques d’accident.

Les portails doivent respecter la norme de sécurité NF EN 13 241-1.

Celle-ci comporte une exigence de sécurité fonctionnelle à laquelle les constructeurs peuvent répondre de diverses manières, du moment qu’ils obtiennent un certificat de conformité de la part d’un organisme de référence tel que le CSTB ou le CETIM. Ces derniers délivrent une attestation de conformité à condition que le fabriquant respecte scrupuleusement cette norme.


Installer une radio

Avec votre portail vous aurez des télécommandes. Si vous possédez une porte de garage, vous avez aussi une motorisation avec des télécommandes. Les systèmes des différents fabricants sont indépendants et généralement incompatibles.

D’une part, la sécurité d’accès ne serait pas facile à garantir si n’importe quelle télécommande ouvrait n’importe quelle porte, mais aussi les intérêts commerciaux entraînent cette situation.

Pour vous, cela signifie qu’il faudra trouver une parade pour n’avoir à utiliser au jour le jour qu’une seule télécommande pour entrer chez vous.

En général, les fabricants connaissent ce problème et proposent, à la vente, des récepteurs externes. Ceux-ci sont compatibles avec leur propre radio bien sûr, mais ont la capacité d’ouvrir les portes des autres fabricants, en général par le biais d’une entrée spécifique prévue à cet effet. C’est aussi cette entrée qui permet de brancher un interphone.


Installer un interphone ou un visiophone

Les dispositifs que vous pouvez prendre en compte sont les suivants :

L’interphone

Il comprend deux appareils : le premier situé sur le portail, le deuxième situé dans la maison. Lorsqu’une personne se présente, elle appuie sur un bouton de sonnette situé sur la platine de rue, ce qui fait sonner à l’intérieur de la maison. Avant d’ouvrir, vous pouvez discuter avec votre visiteur pour vous permettre de l’identifier et pour éviter de laisser entrer des intrus. Vous disposez au moins d’un bouton d’action, qui permet de déclencher l’ouverture du portail ou l’ouverture du portillon doté d’une gâche électrique.

Le visiophone

Le visiophone comporte également deux appareils de même que pour les interphones. En plus de la communication audio, il permet de transmettre l’image du visiteur sur l’écran de contrôle intérieur.La connexion se fait au moyen d’un câble de quatre conducteurs et les images sont généralement en couleur.