Nécessité d’un permis de construire

En fait cela dépend des communes et parfois des copropriétés.

Les points qui sont généralement ciblés sont :

  • L’emplacement du portail à construire fait en général partie du permis de construire délivré par la mairie. Donc vous ne pouvez pas créer librement une entrée sur votre terrain et un accès à une voie publique.
  • Le matériau qui sera utilisé ou en tout cas l’aspect du portail peut aussi faire l’objet de réglementations. En effet, certaines communes interdisent le PVC ou impose une couleur, un remplissage ajouré.
  • Les dimensions peuvent aussi être concernées. Une hauteur maximale ou minimale peut être imposée par la commune.
  • Le retrait du portail par rapport à la route est aussi fréquemment imposé.

Dans tous les cas, le plus raisonnable est de vous renseigner auprès de votre mairie et de votre syndicat de copropriété pour déterminer quelles sont les règles qui peuvent vous concerner.

La construction de votre portail va aussi devoir prendre en compte des particularités de votre chantier : pente de l’avant vers l’arrière ou parallèle à l’ouverture.

De plus, vous pouvez avoir besoin d’un espace de retrait par rapport à la route. Ce type d’aménagement permet de rester devant son portail en attendant l’ouverture. Surtout si votre entrée donne directement sur une voie à forte circulation, c’est un aménagement intéressant pour vous ou pour vos visiteurs. Cela leur permet de ne pas gêner le trafic pendant qu’ils se rendent à l’interphone.