Quel entretien?

Mon portail est installé, comment l’entretenir ?

Un portail de bonne qualité demandera peu d’entretien. Par exemple, pour un portail en aluminium, un simple nettoyage avec de l’eau savonneuse suffira à éliminer les graisses déposées par l’atmosphère et à lui rendre son éclat. Évitez donc l’usage des nettoyeurs hautes pression. Il semble qu’il vaut mieux un entretien manuel une fois par an qu’un coup de pression tous les 3 ans.

Il est préférable de ne pas graisser l’extérieur des galets roulants. Cela entraîne une rotation plus hasardeuse, et les particules s’agglomèrent aux galets.

Prenez le soin de vérifier le graissage des parties mobiles, tels que les gonds. Ouvrez les capots pour éliminer les intrus : fourmis et autres araignées !

Pour les portails électriques, ils comportent généralement des cellules de détection pour la sécurité. Il faut vérifier leur fonctionnement de temps à autre et vérifier qu’elles ne sont pas encrassées. Par exemple un film de poussière peut empêcher le faisceau de la cellule de passer, et empêcher ainsi le fonctionnement du portail.

Il faut changer de temps à autre les piles des télécommandes. La loi prévoit un entretien obligatoire des portails motorisés. Gardez donc note de vos opérations de maintenance.

Dans le cas où c’est une entreprise qui vous a installé le portail, elle peut vous proposer des systèmes d’entretien payant. Elle interviendra en général s’il y a une panne, et d’autant plus aisément si elle est à proximité !

Conclusion

Donc voici un survol des différents points à prendre en compte pour mener à bien votre projet. N’hésitez pas à nous poser toutes les questions qui vous passent par la tête, nous y répondront avec grand plaisir.

Faites le bonheur de J.P et partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Bons travaux et à bientôt !