Quelle motorisation choisir pour un portail battant ?

Quelle motorisation choisir pour un portail battant ?

Il existe à l’heure actuelle de nombreuses motorisations possibles pour les portails battants et à tous les prix. Il faut donc tenter de s’y retrouver. Nous verrons dans cet article les différentes caractéristiques de chaque type de motorisation et pour quel matériau elles sont le plus en adéquation.

Que faut-il savoir avant d’installer une motorisation ?

Que vous souhaitiez installer un nouveau portail ou motoriser votre portail existant, il y a quelques petites choses à connaître pour optimiser son achat.

En effet, qui dit automatisme, dit alimentation électrique. Il faudra donc prévoir d’amener et aménager l’alimentation dans des gaines depuis votre tableau électrique vers votre motorisation. A moins d’opter pour l’énergie solaire ?

Pour en savoir plus sur l’alimentation électrique de votre portail, suivez ce lien :

Pour en savoir plus sur la motorisation solaire de votre portail, suivez le lien :

D’autre part, tous les portails en fonction de leur différent matériaux et de leur structure, ne supportent pas une motorisation :

Les portails PVC dépourvus d’armature métallique ou les portails en bois en sont le bon exemple. Ils seront en fait déformés et fragilisés par la force exercée par la motorisation sur les vantaux. De même certains portails en aluminium possèdent un renfort sur la travers, d’autres non !

Il faut également, dans la plupart des cas, disposer de deux piliers de maçonnerie suffisamment solides pour supporter le poids de la motorisation et du portail.

Veillez également à utiliser une motorisation suffisamment puissante qui permettra de faire mouvoir les battants de votre portail sans se fatiguer.

Motorisation hydraulique ou électromécanique ?

Avant de s’intéresser aux différentes motorisations, il faut savoir qu’il existe deux technologies pour le fonctionnement des motorisations.

Elle transforme l’énergie électrique en énergie mécanique. moins puissante mais permettant un prix plus accessible. Il convient pour un nombre de manœuvres par jour d’ouverture et fermeture faible. Cette technologie possède un rapport qualité/prix très intéressant pour le particulier. Il est fortement déconseillé pour l’ouverture de portails lourds. Son prix est d’environ 500 à 1000€ pour un nombre de manœuvre estimé à 60 000.

Comme son nom ne l’indique pas, elle fonctionne avec de l’huile hydraulique ! Le dispositif comprend un moteur électrique, qui actionne une pompe hydraulique. L’huile sous pression est envoyée vers le moteur hydraulique pour manœuvrer le portail. A la différence de l’électromécanique, c’est l’énergie hydraulique qui est transformée en énergie mécanique. Cela nécessite cependant un entretien régulier : vérifier le niveau d’huile an et réaliser les vidanges tous les ans ou suivant la fréquence d’utilisation. Cette technologie est connue pour sa résistance et ses performances. En effet, elle est conseillée pour un nombre de manœuvre minimum de 800 000 et permet de mouvoir des portails lourds. Elle développe suffisamment de force pour cela. Elle est privilégiée sur les portails collectifs, tertiaires et industriels. Son prix peut aller jusqu’à 2000 €.

On peut toutes deux les installer sur des portails neufs ou sur des portails existants. Il faudra cependant prévoir une arrivée électrique en 230V pour faire fonctionner la motorisation.

Les différents types de motorisation

Motorisation à bras articulé

La motorisation à bras mécanique ou motorisation à bras articulés est la solution que l’on retrouve le plus souvent chez les particuliers et qui s’adapte aisément à toutes sortes de situations. Ces bras miment le mouvement d’un bras humain qui tirerait les vantaux. Ce type de motorisation engendre peu de contraintes physiques sur la structure du portail (peu de déformation).

bras articule motorisation portail

Plusieurs contraintes sont cependant notables : l’esthétisme, l’encombrement et l’ouverture qui se limite à 120°.

Ce type de motorisation est déconseillé pour des portails trop lourds, en acier ou en fer notamment. Elle est donc préférée sur des portails en aluminium, PVC ou bois.

On peut les installer sur des portails neufs mais également sur des portails existants. Il faudra cependant prévoir une arrivée électrique en 230V pour faire fonctionner la motorisation.

S’installe sur un portail neuf ou existant.

Motorisation à vérin

La motorisation à vérin se présente sous la forme d’un cylindre contenant un piston. Ce piston coulisse dans le cylindre grâce à de l’huile sous pression pour un vérin hydraulique, de l’air comprimé pour un vérin pneumatique ou encore une vis mécanique et un moteur électrique pour un vérin électromécanique.

motorisation verin portail

Plus lente que la motorisation à bras, elle permet cependant une ouverture plus importante (jusqu’à 180°). D’un point de vue esthétique, cette motorisation est plus discrète et prend moins de place qu’une motorisation à bras.

Il existe deux versions pour le vérin :

  • Réversible : le portail est libre en fin de manœuvre. Il est nécessaire d’installer un système de verrouillage (serrure électrique). Le portail peut donc être ouvert manuellement en cas de coupure de courant en déverrouillant la serrure électrique. On privilégie ce type de portail en l’absence de portillon.
  • Autobloquant : le portail se bloque en fin de manœuvre (ouverture et fermeture). La majorité des motorisations à vérin sont autobloquantes.

On les utilise principalement pour des portails lourds, en acier, en fer ou en bois puisque la puissance exercée notamment au niveau des gonds pourrait déformer un portail en PVC ou en aluminium.

S’installe sur un portail neuf ou existant.

Motorisation à roue

Dans ce type de motorisation, des roues motorisées sont fixées au bas de chaque vantail. Le système est simple : un capteur électronique est placé sur les roues qui permet de les mettre en route par pression sur le bouton de la télécommande.

motorisation roue portail

L’angle d’ouverture du portail est fixé au moment de la pose selon l’espace dont vous disposez. Cette motorisation permet une ouverture entre 90° et 120°. C’est une motorisation intéressante sur un terrain un peu déformé ou en pente.

Facile à installer, elle est également peu onéreuse mais nécessite un entretien régulier. Il faut contrôler l’état des roues et qu’aucun élément n’empêche leur bon fonctionnement.

S’installe sur un portail neuf ou existant, plutôt léger. On évitera donc de les placer sur des vantaux de grandes tailles et sur des portails en aciers. Les moteurs de ce système consomment peu d’énergie et fonctionnent en 12 V ou 24 V ne nécessitant pas de faire venir des câbles en 220V. La solution du solaire est donc également possible.

Motorisation enterrée

La motorisation enterrée est un des systèmes les plus onéreux qui nécessite des travaux de maçonnerie. Cette motorisation est installée au pied des vantaux, contre les piliers et sous terre. Les parties mécaniques sont ainsi protégées dans un caisson de fondation et rend la motorisation plus durable dans le temps. Les deux caisses sont connectées aux deux vantaux via des étriers de fixation faisant office de charnière.

motorisation portail enterree

Cependant ces systèmes sont sensibles aux infiltrations d’eau. Le caisson est muni d’un drain dont le système de drainage doit être entretenu régulièrement.

L’installation de ce type de portail nécessite systématiquement l’intervention d’un professionnel. Il existe trois étapes à cette installation :

  • le dimensionnement,
  • le terrassement et le drainage du sol
  • les travaux de montage.

L’ouverture maximale de ce type de portail est de 180°, mais chaque modèle est différent. Cette motorisation est particulièrement intéressante pour les portails lourds et résistants à la déformation comme l’acier ou le fer.

Comptez 1000 € pour une motorisation en entrée de gamme, et entre 1500 € et 2000 € pour un modèle de motorisation fiable.

Ce type de motorisation ne peut pas être adapté sur un portail déjà existant.

Motorisation intégrée

La motorisation intégrée rend le moteur invisible et permet d’acheter un portail « clé en main ». Outre l’aspect esthétique, elle a également l’avantage de ne pas nécessiter de travaux de maçonnerie à la différence de la motorisation enterrée.

Dans les profils

La motorisation est incluse dans les profils du portail.

portail motorisation integree profils

Dans les colonnes

La motorisation est incluse dans les piliers du portail.

portail motorisation integree pilier

Un portail intégré possède l’avantage d’offrir une ouverture jusqu’à 180° selon les modèles. Il n’y a pas de gamme de prix pour ces motorisations dont le prix est directement intégré dans celui du portail.

Ce type de motorisation ne peut pas être adapté sur un portail déjà existant. Avantage supplémentaire tous les organes  sont intégrés et facilement accessibles.

Laisser un commentaire