J’ai un terrain en pente, comment installer mon portail ?

Avoir un terrain en pente est très gênant lorsque l’on veut installer un portail chez soi. Laissez-moi donc vous expliquer comment faire pour que la disposition de votre terrain ne soit plus un obstacle.

De la pente certes mais dans quel sens ?

La pente peut se trouver perpendiculairement à votre entrée ou parallèlement à votre entrée.

Dans le premier cas la voie peut être en descente lorsque vous entrer ou alors en monté. Le cas de la descente ne présente pas de véritable difficulté. Un coulissant pourra s’installer facilement ou un portail battant. Mais tous les autres cas présentent des contraintes non négligeables.

Cas d’une montée en pente perpendiculaire au portail

Si vous avez cette contrainte, un portail coulissant va bien correspondre à vos besoins si vous disposez d’une distance de refoulement suffisante sur la droite ou sur la gauche. Dans le cas contraire vous pouvez opter pour un portail battant ouvrant vers l’extérieur en prenant quelques précautions. Il existe aussi désormais des portails coulissant à double vantaux qui peuvent représenter une solution élégante

Le portail coulissant, la solution la plus utilisée

portail coulissant en pente

C’est une solution très efficace pour les terrains en pente. Les coulissants permettent d’éviter les efforts sur les gonds et de mieux maîtriser le poids que sur un portail battant. Les coulissants ont également l’avantage de moins solliciter le moteur par rapport aux portails battants.

En revanche l’installation nécessite d’avoir un espace de refoulement sur un des côtés de votre portail. Chose que tout le monde n’a pas. Il est possible chez certains fabricants de trouver un portail coulissant à deux vantaux, c’est-à-dire que le portail coulisse des deux côtés. Cela permet de diminuer l’espace de refoulement nécessaire.

Un système ingénieux pour le classique portail battant

Après les coulissants, passons maintenant aux portails battants. Pour ceux-là j’ai deux solutions à vous proposer.

La première consiste simplement à inverser le sens d’ouverture par rapport à la pente. Si par exemple pour rentrer chez vous il y a une montée, il faut faire ouvrir votre portail battant vers l’extérieur et vice versa si vous êtes en descente.

portail battant autoportant ouverture extérieure

Cependant si vous faites ouvrir votre portail vers l’extérieur faites attention à ce qu’il ne dépasse pas sur la voie publique. Même un simple portillon ne peut pas s’ouvrir vers l’extérieur s’il empiète sur le trottoir.

La deuxième est un pivot remonte-pente qui permet au portail battant de s’ouvrir sur des pentes allant de 5 à 15% (tout dépend de la hauteur du portail). C’est une solution plutôt surprenante mais qui a su faire ses preuves.

portail battant pivot remonte pente

Bon, maintenant que l’on a vu deux solutions qui ont chacune leurs avantages et leurs défauts. Sachant qu’aucune d’entre-elles ne résout notre problème d’effet de seuil, je vais vous présenter une troisième solution qui me paraît être la meilleure.

Le portail autoportant, la meilleure solution ?

Si vous me lisez souvent, vous l’aurez compris les portails autoportants sont ceux que je préfère. Et dans cette situation je trouve que ce sont ceux qui sont le mieux adaptés. Que ce soit en battant ou en coulissant, un portail autoportant est idéal pour un terrain en pente.

Pour commencer, vous l’aurez compris, il n’y a pas d’effet de seuil avec ce portail. Savez-vous ce qu’est l’effet de seuil ? Lorsque vous passez votre portail, si celui-ci à un seuil, le bas de caisse de votre voiture risque de toucher le sol… Pas idéal tout ça.

effet de seuil portaleco

Avec un autoportant vous n’avez pas de longrine donc pas de seuil donc pas de problèmes !

effet de seuil portaleco2

Vous pouvez trouver des portails autoportants de qualité sur le site de Portaleco.

Cas d’une montée en pente parallèle au portail

Là c’est compliqué. Pour un portail battant voici le type de chose que l’on peut trouver.

Niveau esthétique ce n’est pas vraiment ça. De plus le petit vantail impose de décaisser le sol sur toute sa trajectoire.

portail battant pente parallèle

Vous pouvez opter pour un  portail coulissant classique. Dans ce cas il faut étendre le socle béton de l’entrée jusqu’ au bout du refoulement ce qui conduit à un ouvrage béton imposant. De plus il faut traiter le problème d’écoulement de l’eau de pluie. On aperçoit sur la photo de droite le caniveau.

Ensuite il y a le problème du béton qui est résolu. On a déjà vu qu’un portail autoportant permet de réduire les ouvrages béton et la maçonnerie. Cet avantage devient déterminant quand on veut installer un portail coulissant en pente.

portail coulissant autoportant

Sur un portail classique il aurait fallu  faire une grande quantité de béton sur toute la distance de refoulement : avec un autoportant plus besoin de cela.

Conclusion

Si vous avez un terrain en pente. L’installation d’un portail sera plus délicate. Si vous parvenez à vous ramener à une solution basée sur un portail coulissant autoportant, vous aurez une vraie solution performante, esthétique et durable. Rien n’est donc perdu !

3 réflexions au sujet de “J’ai un terrain en pente, comment installer mon portail ?”

  1. Le portail à battant qui se soulève la pente doit- être de combien de degré ?
    Pour un portail aluminium
    Merci de votre réponse

  2. Bonsoir.
    Nous résidons en île de France. Nous avons une entrée en pente.Et nous souhaitons installer un portail. Sur votre site nous avons vu que vous avez des possibilités pour ce type d’installation
    Nous souhaitons vous rencontrer et faire un devis

  3. Le plus important dans cette installation, c’est de connaitre le pourcentage de la pente pour choisir les gonds les plus adaptes et permettre de calculer le deport necessaire. En effet, il faut suffisamment de place entre le pilier et le portail pour que cela ne frotte pas. D’un point de vue esthetique, on veillera aussi a ce que le pilier soit suffisamment large pour que le haut du portail ne depasse pas de celui-ci lors de l’ouverture.

Laisser un commentaire